Appel à projets Fondation de France: « La transition écologique, ici et ensemble »

Rendez-vous le jeudi 5 mars, de 14h30 à 16h pour la session du webinaire Transition écologique ! Ce webinaire sera l’occasion de vous présenter l’appel à projets Transition Ecologique, Ici et Ensemble 2020, mais aussi de répondre à toutes vos questions concernant les critères ou le dossier de demande de subvention. Inscrivez-vous ici.

Quand les collectifs d’acteurs locaux se mobilisent pour la transition écologique

Contexte

Le modèle de développement actuel de l’humanité, basé sur l’exploitation intensive des ressources naturelles et le recours massif à des énergies non renouvelables, pèse sur les écosystèmes de la planète. Les menaces s’amplifient : dérèglement climatique, perte accélérée de la biodiversité, épuisement des ressources, risques sanitaires, troubles sociaux, crises économiques, crises migratoires, etc. Le rapport 2019 de l’IPBES, la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques, alerte sur un taux d’extinction des espèces sans précédent et son accélération. Les rapports successifs du GIEC mettent en lumière les conséquences dramatiques de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serres sur le changement climatique. Pour éviter ou atténuer les catastrophes annoncées, il est urgent de changer nos habitudes et nos modes de vie.

Partout dans le monde des citoyens se mobilisent pour exhorter les dirigeants à mettre en place des mesures fortes. Dans le même temps, de multiples initiatives émergent des territoires, portées par des collectifs à la recherche de solutions à l’échelle locale afin de répondre aux enjeux de la transition.

La Fondation de France, dans la continuité de son action en faveur de l’environnement depuis 50 ans, et plus que jamais convaincue de l’efficacité de l’action menée collectivement, souhaite soutenir ces initiatives pour la transition écologique.

Objectifs

La Fondation de France entend soutenir des projets qui :

  • • ont pour objet de concourir à la transition écologique dans son ambition transformative et solidaire de la société. Transformative, car la transition écologique doit permettre la réappropriation des défis environnementaux par les citoyens. Solidaire, car elle doit également se faire dans la recherche d’une justice sociale.
  • • proposent de solutions concrètes, leur mise en œuvre puis la diffusion des résultats.
  • • visent la participation des citoyens et des parties prenantes du territoire. La Fondation de France fait le pari que c’est de cette approche multipartenariale et inclusive à l’échelle locale que pourra naître un changement profond et durable des modes de vie.

 

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE VOTRE PROJET

Tout porteur de projet désirant déposer un projet dans le cadre de l’un des programmes de la Fondation de France, se verra demander à quels ODD son projet contribue. Il est possible de choisir quatre objectifs, un obligatoire et trois facultatifs. Chaque candidat est encouragé à les hiérarchiser selon les spécificités de son projet.

> Voir les ODD
En savoir plus sur les ODD

Qui peut répondre ?

Cet appel à projets s’adresse à des collectifs organisés: associations, groupements, petites collectivités. Ces organismes doivent avoir un ancrage local, en France (métropole et outre-mer), et être sans but lucratif ou à gestion désintéressée.

 

Quels critères de sélection ?

Le projet doit répondre aux conditions suivantes :

1) concourir à la transition écologique :

>  le porteur de projet devra expliciter les enjeux de transition écologique auquel son projet entend répondre. Il devra décrire en quoi et comment son projet peut apporter une solution aux problématiques qu’il aura préalablement identifiées.

2) s’inscrire sur un territoire déterminé :

> le porteur de projet devra apporter des éléments de contextualisation du projet dans le territoire : il devra décrire le périmètre du territoire, ses besoins, ses acteurs. Il devra en outre démontrer comment le projet est conçu par des acteurs du territoire au profit du territoire, et quels sont les résultats attendus à son échelle ;

3) favoriser l’implication active des citoyens et parties prenantes du territoire :

  • le porteur de projet devra détailler la stratégie choisie pour favoriser cette implication, notamment en :
  • identifiant les citoyens et parties prenantes (y compris les collectivités locales) qui sont à ce jour déjà mobilisés ainsi que les moyens qu’il est envisagé de mettre en œuvre pour mobiliser plus largement ;
  • indiquant à quel niveau d’implication des citoyens et parties prenantes le projet souhaite parvenir (sensibilisation, information, concertation, co-construction, négociation, co-décision) ;
  • précisant la progression de l’implication des citoyens et parties prenantes ainsi que les modalités du processus d’implication mis en œuvre.

Ne pourront être soutenus :

  • les initiatives à caractère individuel ;
  • les opérations limitées à la communication ou à l’information, à la sensibilisation et à l’éducation à l’environnement qui ne démontrent pas une volonté d’aller au-delà  ;
  • les actions de participation à des procédures officielles de consultation de la population telles que prévues par la loi, si elles ne sont pas l’occasion de pratiques innovantes et/ou si elles ne s’inscrivent pas dans la durée ;
  • la construction ou la rénovation de bâtiments et la protection du patrimoine bâti ;
  • les activités régulières des structures ou les dépenses d’investissement ;
  • les études de faisabilité ;
  • les créations de filières économiques ;
  • des projets que la Fondation de France a déjà soutenus par le passé de façon prolongée et significative: le réemploi et la valorisation des déchets (recycleries, ressourceries, repair cafés, ateliers-vélos), la lutte contre le gaspillage (compostage collectif, défis familles), les monnaies locales, les jardins partagés ou les inventaires de biodiversité.

 

Calendrier de sélection des projets 2019

Dépôt des projets : du 29 janvier 2020 au 7 avril 2020 à 17h

Webinaire : le 5 mars de 14h30 à 16h

Préselection des projets :  avril/mai 2020

Comité de sélection des projets : entre le 15 juin et 15 juillet 2020

Quelles modalités de soutien ?

L’aide de la Fondation de France prendra trois formes :

– un soutien financier annuel ou pluriannuel (3 ans maximum) pour les dépenses liées à la préparation et la mise en œuvre du projet ;

– un appui via:

la mise en interaction des porteurs de projet. Une Journée initiale, regroupement de tous les bénéficiaires de l’appel à projets, est organisée en novembre de chaque année. Elle permet le partage d’une culture commune d’implication pleine et entière des citoyens dans le respect de la  diversité des initiatives. L’obtention d’un financement implique la participation à cette journée.

un dispositif SOS consultant (facultatif) qui propose à chaque projet financé de bénéficier de 1 à 3 jours d’appui technique, pour améliorer et renforcer la méthode et/ou les actions d’implication et de concertation entre les usagers, acteurs et parties prenantes. Cet appui sera accordé après que le bénéficiaire en aura fait la demande auprès de la Fondation de France.

 

Le circuit de financement d’un projet

 

La présélection

Cette phase permet de vérifier l’éligibilité de votre projet. Toutes les candidatures transmises avant le 7 avril 2020, 17h, seront étudiées par le comité du programme Transition écologique de la Fondation de France. Seuls les projets présélectionnés à l’issue de cette phase feront l’objet d’une instruction.

L’examen en comité ou jury

Seuls les projets ayant fait l’objet d’une instruction seront examinés par le comité d’experts de la Fondation de France.

Pour toute question, vous pouvez vous adresser au siège de la Fondation de France :

Programme Environnement : environnement@fdf.org

 

Téléchargez les documents ci-dessous :

Pour déposer votre projet, c’est ici !

L’appel à projets 2020

Exemple de formulaire

Le rapport d’avancement et final

La demande complémentaire E+
Dans le cadre de votre projet, si vous souhaitez déposer une demande de subvention complémentaire Agir pour l’environnement, celle-ci fait l’objet d’une instruction spécifique.

Nos experts

Les projets sont examinés par un comité d’experts en transition écologique.

Président

Bertrand HERVIEU
Sociologue, président de l’Académie d’Agriculture

Membres

Agnès BONNAUD
Géographe, maîtresse de conférences, coordinatrice du master Gestion des territoires et développement local, responsable du parcours de master Développement rural, coresponsable du parcours Aménagement et développement de la licence 3 de géographie, université Lumière Lyon-II L.E.R. (laboratoire d’études rurales)

Pierre BRAND
Ancien responsable du service Environnement au conseil général de Haute-Savoie

Albane GASPARD
Chargée de mission, service Economie et prospective de l’Ademe, secrétaire de l’International Urban Food Network

Patricia JUNG-SINGH
Responsable et créatrice de la Fondation Terra Symbiosis

Françoise VERNET
Ancienne rédactrice en chef du magazine Kaizen

Julien WOESSNER
Urbaniste chef de projets et responsable des dossiers Mobilité, Commune de Carouge

 

SOURCE: https://www.fondationdefrance.org/fr/la-transition-ecologique-ici-et-ensemble

 

Les commentaires sont fermés.